Les OGM
Accueil actualités régionales Dossiers locaux Média & sciences Les OGM L'énergie nucléaire Adresses utiles

Les OGM sont-ils dangereux pour votre santé et l’environnement ?

Les Américains mangent des OGM depuis 19 ans et leur espérance de vie ne s’est pas effondrée. Les OGM n’ont pas produit de catastrophe écologique aux USA.


16 millions d’agriculteurs dans le monde dont 90 % de petits agriculteurs ont adopté en 2011 des plantes génétiquement modifiées et ce chiffre progresse année après année. En 2013, 18 millions d’agriculteurs utilisaient des OGM dans 27 pays.


Les surfaces cultivées dans le monde réservées aux OGM correspondent à 5 fois la superficie de la France supportant les activités agricoles (plus de 3 fois le territoire métropolitain).


Aucune allergie due aux OGM autorisés n’a été validée à ce jour.


Pour obtenir plus d’informations sur les OGM, nous vous invitons à utiliser les liens ci-dessous donnant accès aux articles les plus intéressants de la revue de l’AFIS, du site internet de Marcel Kuntz et de l’AAF.



Les OGM en douze questions


Un article écrit en 2006 et 2007 par Louis-Marie Houdebine, Directeur honoraire à l’INRA spécialisé dans les biotechnologies. A découvrir avant d’aborder les autres articles signalés ci-dessous.


Rapport sur les PGM publié par l’Académie d’Agriculture de France


Des études sur les PGM (Plantes Génétiquement Modifiées) réalisées par un panel d’experts sous la direction de Jean Claude PERNOLLET, docteur es-sciences (biophysique) et ingénieur agronome INA de Paris, sont accessibles sur le site de l’Académie d’Agriculture de France (AAF). Le rapport « dix questions clés sur les PGM » rassemble les conclusions de ce groupe d’étude et répond aux inquiétudes les plus fréquentes du public telles que « les PGM ont-elles des effets sur la santé animale et humaine ? », « Les PGM ont-elles des effets différents sur l’environnement ? », « La coexistence entre PGM et cultures non transgéniques est-elle possible ? ». Ce rapport est accompagné d’annexes dont voici quelques exemples : « Les PGM et la chaîne alimentaire », « Les PGM ont-elles des effets spécifiques sur la santé ? », « Sécurité alimentaire des PGM », « Les conséquences stratégiques de l’interdiction des PGM en France ». Bien que réalisés par des experts, la lecture de ces documents est à la portée de tous ceux qui s’intéressent  aux OGM et souhaitent en dehors des passions idéologiques, accéder à des études scientifiques rigoureuses.


Sur la page de garde du site de l’AAF, est également citée la publication d'un petit livre de 94 pages (avec un bon de commande) qui retranscrit les données du rapport "Plantes génétiquement modifiées, menace ou espoir ? " 2015 Editions  Quae -  collection enjeux sciences.


 La querelle des OGM résulte de l’exacerbation d’un conflit politique


« La colère emmagasinée par un assemblage hétéroclite d'opposants au capitalisme et à la mondialisation, influencé par l’écologisme, loin de la culture traditionnelle de la Gauche, s’est transformée en haine canalisée vers les OGM. D’une fixation conceptuelle initiale, une véritable idéologie anti-OGM s’est constituée. Celle-ci a produit un puissant mouvement de déformation des faits qui entretient la confrontation…. » En reproduisant ces premières lignes  d’un article écrit en mars 2010 par Marcel Kuntz, on découvre tout de suite la pertinence d’une analyse sociologique sur l’origine de la cabale anti-OGM. A découvrir dans son intégralité sur son site internet.


Les OGM, le bien et le mal


Un autre article écrit par Louis-Marie Houdebine publié dans science et pseudo-sciences en octobre 2007. Comment les OGM sont présentés comme le mal absolu sans que leurs apports dans l’amélioration des méthodes d’agriculture ne soient pris en compte.


Qu’est ce que le riz doré ?


Article publié en janvier 2014 dans la revue de l’AFIS. Il s’agit d’Informations issues du site officiel du projet Golden Rice, traduites et adaptées par Samuel Barbaud. L’article évoque également l’attitude de Greenpeace qui s’était lancé dans une campagne contre une étude sur l’efficacité de l’apport en vitamine A produite par l’ingestion de riz doré.


Étude OGM de Gilles-Éric Séralini : les avis des agences et académies


La campagne de communication orchestrée autour de la publication de l’article de Gilles-Éric Séralini visait à l’évidence à frapper l’opinion en alléguant des dangers scientifiques. Par contre, les avis des académies qui ont suivi ce coup médiatique n’ont pas reçu le même traitement. Cette étude publiée dans la revue de l’AFIS fait le tour des analyses critiques entreprises par les 6 académies nationales de France et autres organismes y compris européens comme l’ANSES, l’EFSA, la BFR… l’article de G-E Séralini sera retiré de la revue Food and Chimical Toxicologie.


Mutants et OGM : qu’elle différence ?


Ecrit par Louis-Marie Houdebine, cet article fait le point sur les techniques de sélection des plantes cultivée y compris la sélection par transgenèse. L’auteur précise notamment que « Toutes ces techniques comportent des inconnues et donc des risques dont la gravité probable est en théorie peu différente d’une méthode à l’autre ». Il est également signalé que les produits obtenus par transgénèse sont soumis à des tests plus rigoureux par rapport aux autres méthodes de sélection.


AFIS Marseille & Provence


Pour en savoir plus sur les OGM cliquez sur ce lien